UNE POIGNEE DE MAINS QUI BRISE LA GLACE DE MEFIANCE

DEVANT LES INTERETS MAJEURS DE NOTRE PAYS ET L’ENVIE PRESSANTE DE CHANGEMENT EXPRIMEE PAR NOTRE PEUPLE, LES VRAIS ACTEURS POLITIQUES SONT CAPABLES DE S’OUBLIER ET PRIVILEGER L’AVENIR DE LA NATION!

Une rencontre historique entre le Président TSHISEKEDI de l’UDPS et le Président BELTCHIKA de CDPS pour briser la glace de divergence née de la crise de 2009 à l’issu du 1er Congrès de l’UDPS tenu à Kinshasa Righini du 15 au 22 avril 2009.

Sur initiative du Secrétaire Général Adjoint de l’UDPS et du Bureau de Représentation de l’UDPS Benelux, traduisant le vœux d’un bon nombre des cadres pour une rencontre au sommet entre le Président National de l’UDPS, Monsieur Etienne TSHISEKEDI wa MULUMBA et le Président National de CDPS, Monsieur François-Xavier BELTCHIKA, le Secrétariat National aux Relations Extérieures de CDPS par l’entremise du Secrétaire National Adjoint, Monsieur KABEYA N’Kashama-Mutoke avait été informé par les proches collaborateurs du Président National de l’UDPS de la date de cette rencontre au sommet à l’occasion du séjour européen du Président de CDPS.

Cette rencontre a eu lieu le jeudi 21 avril 2016 vers 19 heures à Montgomery-Hôtel Eurostars, avenue Tervuren 134, Bruxelles 1150.

L’accueil a été très chaleureux comme on pouvait lire l’expression des visages, un sentiment du temps perdu pour la mutualisation de nos approches sur la situation politique de notre pays en cette année électorale et charnière pour un changement tant attendu par notre peuple.

Dans son mot d’introduction, le Secrétaire Particulier du Président National de l’UDPS, Abbé Théo TSHILUMBA a mis l’accent sur l’importance de cette rencontre malgré ce qui s’est passé lors de la crise qui avait secoué l’UDPS en 2009.

Prenant la parole, le Président National de CDPS a :

  1. Tenu à préciser qu’étant en Europe, il est  normal qu’il vienne consoler le Président TSHISEKEDI en convalescence depuis un temps, pour lui témoigner sa sympathie et lui exprimer les vœux d’un prompt établissement;
  2. Abordé les questions sur la situation politique dans notre pays en exposant la vision de CDPS confirmée lors de la dixième session ordinaire du Conseil National et la position de la Coalition de Patriotes pour la République – CoPR, notre Plateforme politique, sur le dialogue convoqué par le Président KABILA dont le CDPS et la CoPR sont totalement opposés pour ne pas poignarder le peuple dans le dos.

Pour motiver cette opposition, le Président de CDPS a relevé avec preuve à l’appui, l’absence de volonté politique dans le Chef de la majorité au pouvoir et leur détermination de s’y éterniser par tous les moyen en violation de la constitution.

Après ce long exposé de plus de 45 minutes complété par le Secrétaire National Adjoint aux Relations Extérieures, après les questions-réponse d’éclaircissement du Secrétaire Particulier et du Représentant de l’UDPS Benelux, explicitant la pertinence de la feuille de route de l’UDPS en la matière, le Président TSHISEKEDI wa MULUMBA a conclu la rencontre en ces termes : il s’agit d’un échange, l’exposé de François est très claire et pertinent, il ne s’agit pas ici de chercher à les convaincre, nous devons respecter leur position et la nôtre doit être aussi respecté.

Commencée à 19h30, la séance de travail a été levée à 20h47.